Anthony Jambon Group – « Precious time »

Précieux éléments # 1

Klarthe Records/Harmonia Mundi

Par Dom Imonk

Chronique parue le 01 juillet 2017 dans la Gazette Bleue N°23 • Juillet 2017

Si vous vous êtes un jour réveillé à l’écoute d’Awake, ou senti téléporté au beau milieu de nulle part, en découvrant le Nowhere trio, si enfin Le Sextet à Claques vous gifle délicieusement les oreilles, alors vous connaissez forcément Anthony Jambon, jeune et talentueux guitariste de ces formations, et de quelques autres. Son jeu cristallin et racé séduit de plus en plus. Pas étonnant car son bagage est solide. Il débute très tôt son aventure, et sort de ses études bardé de diplômes, puis commence à jouer très jeune dans nombre de clubs et concerts. Les rencontres décisives affluent. Il tournera même à l’international. L’expérience est là, les idées fourmillent et Anthony Jambon dessine petit à petit l’album auquel il pense. Ses goûts éclectiques et les influences qu’il confie (Pat Metheny, Tigran Hamasyan…), doivent épouser les désirs profonds de son âme qui en ressortiront. Alors on fait des choix, on peaufine, on ajuste, on sculpte un répertoire, et on choisit surtout les compagnons de route idéaux. Outre le fait d’être ses amis, Camille Passeri (trompette, bugle, xylophone), Joran Cariou (piano), Swaéli Mbappe (basse) et Martin Wangermée (batterie, xylophone) sont d’excellents musiciens, qui ont la même vision de la musique que leur leader. Perpétuer l’idée du jazz, nourrir sa liberté d’évolution, en lui tatouant les couleurs du temps, et cette chaleur créative propre à convaincre les plus frileux. Le baptême du groupe est célébré avec succès en 2015 au Baiser Salé. On rode le répertoire en maints concerts puis voici enfin ce « Precious Time » dont les huit titres joliment construits, tous signés par Anthony Jambon, révèlent une écriture vive et très inspirée. Le cœur du disque bat la chamade, alimenté par une imparable énergie polyrythmique, alternant avec l’onirisme de quelques échappées façon ECM early 80s. N’oublions pas de citer Inor Sotolongo (percus), Bastien Picot (chant), Marie Jouis (violon) et Guillaume Latil (violoncelle) qui ont aussi leur part dans ces précieux instants.

anthonyjambongroup.com

2 réflexions sur “Anthony Jambon Group – « Precious time »

  1. C’est joli ce blog dom’s… J’ai cliqué au hasard sur « Anthony Jambon » en espérant secrètement que tu lâcherais les jeux de mots mais non ça reste très centré sur la zik… C’est bien aussi…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s