Josiah Woodson & Quintessentiel – « Suite elemental »

Précieux éléments # 2

Re : Wax/Inouïe distribution

Par Dom Imonk

Chronique parue le 01 juillet 2017 dans la Gazette Bleue N°23 • Juillet 2017

Tout droit venu des USA, Josiah Woodson est un jeune multi-instrumentiste, dont le cursus est déjà impressionnant. On apprend qu’après de brillantes études, Conservatoire d’Oberlin (Ohio), puis obtention d’une maîtrise en musique à Boston, il a côtoyé une pléiade de grands noms du jazz et même plus, de Branford Marsalis à Najee, en passant par Beyoncé, David Sanchez, John Lockwood, Marcus Belgrave, Dave Holland, Mos Def… sachez que la liste est encore longue ! Très fin musicien, il maîtrise autant trompette et bugle que guitare et flûte. Il est aussi un avisé compositeur et arrangeur, et la paternité des six morceaux de ce concept album lui revient. Œuvre dédiée à notre Planète, dont le titre « Suite elemental » ne cache pas la signification humaniste et écologique du message, de même que le simple énoncé des thèmes : « Air », « Eau », « Feu », « Terre », « Solstice » et « [Rep] Rise ». Le nom de sa formation est également chargé de sens : « Quintessentiel », tout un programme, pour ce collectif très affuté, formé de Ricardo Izquierdo (saxophone), Laurent-Emmanuel « Tilo » Bertholo (batterie), Daniel Gassin (claviers), Zacharie Abraham (contrebasse), avec pour invités Lovell Bradford (rhodes et co-composition sur « Air »), Peter Giron (contrebasse sur « Terre »), Philippe Makaia (gwo ka sur « Solstice ») et Ralph Lavital (guitare sur « Solstice »). Musique engagée et volontaire, dont les thèmes généreusement développés, d’un jazz moderne à l’inspiration fraîche et positive, créent des atmosphères qui nous enveloppent avec grâce, et dans lesquelles on se sent bien. Difficile de citer un titre en particulier tant une beauté sereine règne partout. Reconnaissons cependant être littéralement happés par la force de la trilogie « Eau », « Feu » et le somptueux « Terre », suivi du festif « Solstice ». Au final, on est réellement touché par cet album, qui marque aussi par sa sincérité, qualité essentielle portée par une écriture mature et un jeu collectif de tout premier ordre.

josiahwoodson.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s