Michel Blanc : “Le miroir des ondes”

Barres parallèles libertaires… # 2

Michel Blanc : “Le miroir des ondes”

Ayler Records

Par Dom Imonk

Chronique parue le 01 septembre 2016 dans la Gazette Bleue N° 18 septembre 2016

Comme un reporter sonore, Michel Blanc traverse son époque en capturant des impressions, des signes et des repères, pour compléter un carnet de voyage à transmettre à qui veut savoir. Son parcours de compositeur, batteur et  percussionniste le situe dans les musiques actuelles, en particulier le jazz d’aujourd’hui, les musiques ethniques et l’improvisation. Depuis plus de 20 ans, il enseigne la batterie. Il a sa propre discographie et une belle carrière au cours de laquelle, et pour le situer, il a côtoyé Médéric Collignon, Jean-Luc Cappozzo, Eric Barret, Noël Akchoté, Marc Ducret, Ellery Eskelin et quelques autres tout aussi illustres. Pour ce nouvel album, il a organisé semblable rencontre. Il retrouve Marc Ducret (gtr el), et invite Annabelle Playe (voix), Anne Gimenez (p) et Antonin Rayon (org). Ambitieux projet par lequel Michel Blanc se propose de faire découvrir en musique des évènements importants qui se sont déroulés entre les vœux du Président Pompidou en 1972 et la chute du mur de Berlin en 1989. La trame sonore, riche et tumultueuse, intègre des samples de reportages, de voix dans toutes les langues, qui en un éclair font revivre ces instants où les révèlent à l’imaginaire de ceux qui ne les ont pas connus. La patte subtile du compositeur sait choisir quelles ambiances musicales sauront le mieux correspondre aux époques abordées. Ainsi plonge-t-on dans un irrésistible flux électrisant, nous ballotant du contemporain aux musiques concrètes, en passant par le rock, le jazz et l’improvisation. Le disque est direct comme un uppercut historique, mettant au rencart les livres d’histoire et les vieux canapés télé, l’air de dire « en avant les barres parallèles libertaires », pour muscler les esprits. Mention spéciale aux épatants musiciens, et à Stéphane Berland pour sa vision, son action à Ayler Records et son implication dans ce brillant projet.

www.michelblancmusicien.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s