TOM IBARRA

Bergerac avait son Cyrano, elle a maintenant son Tom Ibarra !

Par Dom Imonk
Photos Alain Pelletier

Parue le 01 juillet 2015 dans la Gazette Bleue N° 11

TOM IBARRA 1

Il y a quelques mois, nous avons découvert Tom Ibarra, jeune guitariste de quinze ans. C’est en visionnant des vidéos publiées sur sa page, qu’on a pu commencer à mesurer l’éventail de ses possibilités. Soit il joue seul, soit ses camarades l’accompagnent. Mais sur l’une d’entre-elles, ô surprise, il reprend le mythique « Cause we have ended as lovers » de Stevie Wonder, popularisé par l’un de ses illustres aînés, Jeff Beck. Et là, c’est une sorte de révélation, on voit que Tom a de la magie dans les doigts, mais pas que là, dans les oreilles et dans le cœur aussi, vu le feeling dont son jeu est imprégné. On en apprend un peu plus sur son site. Il a commencé la guitare à six ans et la composition à 11 ans. Depuis deux ans, il est régulièrement primé : Sacem, festivals et tremplins divers, il étonne et impressionne. Tout récemment, il a même reçu des conseils personnels de Didier Lockwood, auquel il a tapé dans l’œil. Et quand on lit que Tom Ibarra n’a jamais appris le solfège et joue à l’oreille, on reste assis !
Précision pour les connaisseurs : Tom est endorsé par Ibanez France, et il joue sur de splendides guitares de cette marque, équipées de cordes « Ernie Ball ».
En matière de style, Tom Ibarra indique une inspiration qui va du jazz au blues, en passant par le jazz fusion, l’acid jazz et le funk. Vu sa manière de jouer, il ne nous l’aurait pas dit qu’on l’aurait deviné, d’autant qu’il ne cache pas son admiration pour quelques sommités de ces courants parmi lesquelles George Benson, Santana, Wes Montgomery, Stevie Wonder, Stevie Ray Vaughan, Prince etc…
Il était donc en concert à Fête de la Musique 2015 à Bordeaux, Scènes Action Jazz, et il y est venu avec un groupe qui lui va comme un gant, formé de trois jeunes musiciens, presque de son âge. Ils n’auraient répété que quatre fois le répertoire, essentiellement composé de titres plutôt jazz-funk, écrits par Tom, dont le magnifique « Exotic city ». Son jeu est très élégant, sur et inventif, que ce soit en rythmique, précise et agile, mais jamais épaisse, ou en solos, rapides et libérant myriade de belles notes. On a aussi pu juger de ses qualité de leader de groupe, calme et serein, mais veillant toujours au grain. Il me faut reparler de ses musiciens. Thibault Daraignes, seize ans, est un claviériste très prometteur, au jeu assuré et parfois espiègle, quelques sourires entendus furent échangés avec Tom. La solide charpente rythmique, c’est l’affaire de Jean-Marie Morin, bassiste de trente-quatre ans, dont les phrases de basse longues, profondes et élégantes, s’inscrivent dans une lignée jazz-fusion, jadis tracée par les Mark Egan et autres Jeff Berlin. Enfin, pour donner assise et propulser le groupe, celui-ci peut compter sur un excellent batteur d’à peine vingt ans, Thomas Galvan, au jeu sobre mais vraiment efficace, carré et précis, dans les breaks et les relances. Et il a un son pêchu et généreux qui est aussi sa marque. En guise de rappel, on a eu droit au « So What » de Miles Davis, la classe ! On ne les oubliera pas, en effet, Tom Ibarra sera en tournée cet été et son premier disque sort à l’automne.
Quand on discute avec lui, on sent qu’il a la tête bien faite, il a une sorte de zen attitude qui le mènera loin, très loin. D’autant qu’à la mi-juin, il a assisté avec sa mère, qui est son meilleur agent, à un concert de musique et chant d’Inde du Nord donné par Nawab Khan & The Mantra. Il en serait ressorti bouleversé. Une expérience musicale à vivre ? Qui sait, nous l’évoquions avec Tom, John McLaughlin a bien formé Shakti, avec le succès que l’on sait, alors pourquoi pas lui, un jour ?
Souhaitons le meilleur à Tom Ibarra, de multiples chemins de découvertes, et la réussite de sa vie.

Par Dom Imonk
Photos Alain Pelletier

Tom Ibarra

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s